Que faire d’un bien immobilier reçu en héritage ?

Publié le : 04 décembre 20204 mins de lecture

Après le décès d’un membre de votre famille, qui est toujours un moment éprouvant émotionnellement, voici venu le temps de gérer l’héritage. Ceci va se révéler complexe dès lors qu’un bien immobilier figure parmi les biens de la personne disparue. En effet, des démarches administratives vont devoir être effectuées rapidement et des décisions seront à prendre.

Des démarches administratives nombreuses

On distingue deux cas lors du décès d’une personne qui possédait un terrain ou même un maison. Dans le premier, des démarches ont déjà été effectuée au préalable par le propriétaire afin que le bien soit donné en nue-propriété à  l’héritier. De cette façon, les démarches sont simplifiée puisque la personne qui hérite du bien en est déjà propriétaire.
Dans le second cas, de nombreuses démarches sont à programmer car la personne décédée était encore la propriétaire du bien. Les frais à prévoir sont bien plus important dans ces circonstances quand dans le premier cas abordé.

Vendre le bien reçu en héritage

Lorsque plusieurs héritiers doivent se partager un bien immobilier, il est souvent plus simple de vendre ce dernier et de donner ensuite sa part à chacun. Si vous être pressé de régler toutes les formalités administratives, mieux vaut envisager de vendre à un particulier. Cela vous demandera certainement moins de temps mais la somme obtenue peut s’avérer inférieure à vos attentes.
Dans le cas contraire, si vous disposez d’un peu de temps, vous pouvez très bien démarcher des promoteurs. N’oubliez pas que ces derniers auront un projet qui conduira peut-être à la destruction de la maison présente sur le terrain, si maison il y a. MeilleursPromoteurs.immo, spécialiste en promotion foncière, permet d’obtenir une somme supérieure à celle espérée mais cela demande bien plus de temps dans la plupart des cas.

Conserver le bien quand cela est possible

Vendre la maison de famille n’est pas toujours évident lorsque des attaches émotionnelles vous lient à celle-ci. Pour éviter de vous défaire du bien, vous pouvez très bien le proposer à la location, ce qui vous permettra de toucher une certaine somme tous les mois durant plus ou moins longtemps. Cela simplifie les démarches administratives et a tendance à mettre d’accord tous les héritiers.
Pour que cela ne vous demande ni trop de temps ni trop d’énergie, il est souvent conseillée aux héritiers de passer par une agence de professionnels pour mettre le bien location. Des experts se chargeront de trouver des locataires, s’occuperont des visites, etc…
La location est une solution parfaite si vous désirez par la suite vendre votre bien à un promoteur mais que vous ne souhaitez pas rester sans revenus durant tout le temps que mettra la vente a être conclue.

Plan du site