Comment gérer les voisins bruyants

En tant que l’une des villes les plus densément peuplées du monde, les appartements de Paris ont tendance à être assez serrés. Les bâtiments de la fin du XIXe siècle ont leurs avantages, comme leur superbe architecture haussmannienne et leurs poutres en bois sombre, mais ils offrent également une insonorisation faible ou nulle. La réalité est que vous pouvez souvent entendre vos voisins pendant leur journée : le frottement d’une chaise en se levant de la table du petit déjeuner, le claquement d’une porte en partant travailler. Mais si un certain niveau de bruit est inévitable, il ne devrait pas être si fort qu’il ne peut pas être résolu avec l’utilisation d’une paire de bouchons d’oreille la nuit. Si vous sentez que vos voisins sont inconsidérés, vous pouvez prendre des mesures pour résoudre le problème de bruit.

Rencontrez les voisins

Lorsque vous emménagez dans votre nouvelle maison, demandez au propriétaire s’il connaît l’un des voisins et demandez-lui de vous présenter. Ensuite, si des problèmes de bruit surviennent, il y a plus de chances que la plainte puisse être résolue par une conversation rapide de personne à personne. Assurez-vous d’agir de manière polie : peut-être n’ont-ils pas réalisé à quel point leur chien aboyait pendant qu’ils étaient au travail et sont désolés que le bruit vous dérange. Problème résolu…

 Utilisez la diplomatie

Malheureusement, ce n’est souvent pas la fin du comportement nuisible d’un voisin. La prochaine chose à faire si le problème de bruit ne s’arrête pas est d’écrire une lettre de réclamation au voisin avec un accusé de réception (une preuve d’envoi et de réception, officialisant la lettre). Cette lettre doit énoncer clairement vos préoccupations et leur donner un préavis suffisant (disons une semaine) pour résoudre le problème de bruit avant de porter plainte à la police. Conservez une copie de la lettre afin d’avoir la preuve que vous avez essayé d’utiliser la diplomatie pour résoudre le problème. En même temps, signalez la plainte à votre propriétaire au cas où il pourrait vous aider et prenez contact avec vos autres voisins pour voir s’ils ont connu des problèmes similaires. Notez quand les perturbations se produisent et rassemblez des preuves enregistrées à utiliser plus tard si nécessaire.

Passer au cran supérieur

Si tout le reste échoue, il est peut-être temps de prendre contact avec la police. Si le problème implique des soirées nocturnes et de la musique forte, attendez la prochaine fois et signalez-le la même nuit. La loi en France est de votre côté : elle stipule que les gens ne doivent pas faire de bruit du tout entre 22h et 7h du matin, et rien au-dessus du « bruit ambiant » pendant une période prolongée en dehors de ces horaires, et à présent, vous avez de nombreuses preuves à utiliser pour montrer que votre voisin a enfreint cette loi. Utilisez le numéro non urgent, 17, pour parler directement à la police locale. Cependant, les plaintes relatives au bruit ne seront pas leur priorité absolue, vous pourriez donc ne pas obtenir de réponse immédiate.

 Donner un exemple

Enfin, il est difficile de convaincre et de résoudre le problème si vous faites trop de bruit vous-même. Il y a certains comportements bruyants qui ne manqueront pas de déranger les voisins :

  • Parler dans le puits d’escalier

Évitez les conversations bruyantes lorsque vous montez et descendez les escaliers pendant la journée et essayez de rester silencieux la nuit. Une conversation normale peut résonner dans le bâtiment et être un problème pour vos voisins qui essaient de dormir.

  • Porter des chaussures à l’intérieur

Nous l’avons tous entendu, le bruit des chaussures de votre voisin qui claquent sur le sol sans moquette de l’appartement au-dessus du vôtre. Surtout si quelqu’un porte des soins élevés. Procurez-vous des pantoufles et rendez la vie de vos voisins plus sereine.

  • Organiser des soirées

Organiser une fête sans faire de bruit et déranger les voisins est presque impossible, mais si c’est très occasionnel et n’inclut pas de musique très forte alors ça pourrait être bien… Prenez contact avec vos voisins pour en discuter à l’avance, et soyez respectueux de leur besoin de dormir dans leur propre maison.

Espérons que ces conseils vous aideront à résoudre tous les problèmes de bruit que vous rencontrez. Alors que dans un monde idéal, tous les voisins seraient respectueux les uns envers les autres, parfois cela ne fonctionne tout simplement pas comme ça et vous vous retrouvez avec des personnes antisociales dans la propriété à côté de vous. Soyez franc avec votre propriétaire ou votre agent immobilier lorsque vous louez ou achetez une propriété si vous êtes particulièrement préoccupé par le fait de vivre dans un endroit bruyant, et visez le dernier étage, qui est notoirement la partie la plus calme d’un immeuble. Par-dessus tout, ne laissez pas les voisins gênants vous empêcher de profiter de votre séjour à Paris.