Comment éviter les loyers impayés ?

Les loyers impayés sont rares, malgré cela, il est recommandé de se protéger. Pour cela, il faudra sélectionner un locataire solvable puis rédiger un contrat de bail solide. Autre astuce pour réduire les risques de loyers impayés, obtenir une garantie de paiement. Il peut s’agir du cautionnement solidaire des proches des locataires ou cautions automatiques. Autre alternative, souscrire à une assurance loyers impayés.

Pourquoi souscrire une garantie loyers impayés ?

Choisir de souscrire une assurance contre les loyers impayés représente le choix de la sécurité maximale. L’assurance loyers impayés ou garantie loyers impayés (GLI) consiste à prendre en charge le remboursement des loyers et les frais de recouvrement. De nombreux propriétaires bailleurs décident de souscrire une garantie loyers impayés pour se garantir des revenus pérennes en louant leurs biens. L’assurance loyers impayés est un contrat qui couvre les risques d’impayés ainsi que les éventuelles détériorations des locataires. Cette couverture protège financièrement les dégâts liés aux locaux à usage d’habitation, professionnel et mixte.

Quelques règles pour éviter les loyers impayés

Pour réduire les risques de loyers impayés, il est recommandé de n’accepter que les locataires solvables. Cette solvabilité représente un critère incontournable dans le choix du locataire. Le plus sage est de choisir les locataires pour lesquels le montant du loyer n’excède pas 35% de leurs revenus. Il convient de privilégier également le locataire qui a une situation stable comme les employés en CDI.

Spécificités de l’assurance loyers impayés

Malgré toutes les précautions, la seule solution sûre pour assurer les revenus locatifs consiste à souscrire une assurance spécifique. Le bailleur pourra ainsi être protégé en cas de dossiers falsifiés, de problèmes relationnels avec ses locataires et de détérioration de ses biens.